Rechercher
  • Plombier 974 à la Réunion

Plombier 974 Réunion : Tout savoir sur la plomberie




1) Qu’est-ce qu’une PMR ? C’est une personne à mobilité réduite.

2) Qu’est-ce que l’espace de manœuvre avec possibilité de demi-tour ?

L’espace de manœuvre permet la manœuvre du fauteuil roulant mais aussi d’une personne avec une ou deux cannes. Il permet de s’orienter différemment ou de faire demi-tour.

3) Quelle est le diamètre minimal de l’espace de manœuvre ?

L’espace de manœuvre reste lié au cheminement mais avec une exigence de largeur minimale correspondant à un Ø 1,50 m.

Un chevauchement partiel d’au maximum 25 cm est possible entre l’espace permettant à un utilisateur de fauteuil roulant de faire demi-tour et l’espace de débattement de la porte, à l’exception de la porte du cabinet d’aisances.

Un chevauchement de l’espace de manœuvre avec possibilité de demi-tour d’une largeur de 15 cm est autorisé sous la vasque du lave-mains ou du lavabo accessibles.

4) Qu’est-ce qu’un espace d’usage ?

L’espace d’usage permet le positionnement du fauteuil roulant ou d’une personne avec une ou deux cannes pour utiliser un équipement ou un dispositif de commande ou de service.

L’espace d’usage est situé à l’aplomb de l’équipement, du dispositif de commande ou de service (sauf pour les équipements situés dans des étages non accessibles aux personnes circulant en fauteuil roulant). Il correspond à un espace rectangulaire de 0,80 m x 1,30 m.

5) Quelles caractéristiques sont présentées dans l’arrêté accessibilité du 8 décembre 2014 ?

L’arrêté prévoit qu’un cabinet d’aisances adapté pour les personnes handicapées doit présenter les caractéristiques suivantes :

- avoir un dispositif permettant de refermer la porte derrière soi une fois entré.

- il comporte un lave-mains accessible dont le plan supérieur est situé à une hauteur maximale de 0,85 m.

- la surface d’assise de la cuvette est située à une hauteur comprise entre 0,45 m et 0,50 m du sol, abattant inclus, à l’exception des sanitaires destinés spécifiquement à l’usage d’enfants.

- une barre d’appui latérale est prévue à côté de la cuvette, permettant le transfert d’une personne en fauteuil roulant et apportant une aide au relevage. La barre est située à une hauteur comprise entre 0,70 m et 0,80 m. Sa fixation ainsi que le support permettent à un adulte de prendre appui de tout son poids.

- Un lavabo accessible présente un vide en partie inférieure d’au moins 0,30 m de profondeur, 0,60 m de largeur et 0,70 m de hauteur permettant le passage des pieds et des genoux d’une personne en fauteuil roulant. Le choix de l’équipement ainsi que le choix et le positionnement de la robinetterie permettent un usage complet du lavabo en position assis.

6) De combien doit la distance axe cuvette mur?

La distance de l'axe cuvette/mur est comprise entre 0,35 et 0,40 m.

Plusieurs modèles de WC sont adaptés.

Les différents modèles de WC pour handicapés sont, entre autres :

- les WC surélevés, pour un accès aisé aux PMR.

- les WC suspendus adaptés aux normes d'accessibilité du handicap.

- les WC lavant : appareil sanitaire qui permet une hygiène intime grâce à une douchette diffusant de l'eau pour le lavage et une soufflerie d'air pour le séchage.

- les WC télécommandés : à hauteur réglable.

Choisir l'abattant de WC pour handicapé

Pour l'abattant, il est possible de choisir parmi divers modèles adaptés aux PMR, malvoyants, etc… :

- Abattant (couvercle) de toilette souple destiné aux utilisateurs qui restent longtemps sur les toilettes particulièrement adapté aux dystrophies musculaires, paraplégie et tétraplégies, matériau doux et tempéré au touché.

- abattant multifonctions avec douchette intégrée ;

- abattant lavant (optionnel).

Accessoires et norme WC handicapé : options possibles

On trouve dans les magasins et sites spécialisés différents accessoires très utiles pour certains types de handicap :

- les poignées pour personnes handicapées et barres d'appui.

- les appuis frontal et dorsal.

- les rehausse de WC (10-12 cm).



Voici quelques types de douches pour personnes à mobilité réduite :

- cabine de douche intégrale, avec accès en façade ou en angle : très ergonomique.

- receveur de douche extra-plat avec pompe de relevage extérieur.

- receveurs avec sphères antidérapantes incrustées.

- lits douches, réglable en hauteur par motorisation.


7) Application :

Voici le plan d’une chambre d’hôtel cet hôtel comprendra 20 chambres de ce type en totalité.

Tracez en rouge les espace de manœuvre sur ce plan et indiquer leur diamètre minimal.


Vous devez choisir les équipements sanitaires pour chaque chambre à l’aide du plan ci-dessus.

Pour la douche nous choisiront des douches à l’italienne.

Indiquer les côtes manquantes.


Nous choisirons des WC suspendus pour le côté esthétique.

Indiquer les côtes manquantes.

Nous choisissons un lavabo adapté.

Indiquer les côtes manquantes.


Donner les accessoires obligatoires pour compléter la salle d’eau.

- 2 barres d'appui rabattables sont nécessaires si le WC est placé dans un coin, la barre du côté du mur doit être fixe emplacement de part et d’autre de l’axe de la cuvette 35 cm hauteur : 80 cm du sol longueur : 90 cm dépassant de 20 cm l'avant de la cuvette.

- Distributeur de papier toilette accessible depuis la cuvette (idéalement dans l'alignement de l'avant de la cuvette) hauteur à maximum 110 cm du sol

- Robinet commandes facilement préhensibles et manipulables poing fermé ou robinet à commande optique emplacement à maximum 50 cm de profondeur du bord extérieur du lavabo

- Miroir hauteur inférieur à 90 cm

- Poubelle hors de l’aire de manœuvre hauteur maximale du bord inférieur 30 cm du sol hauteur maximale du bord supérieur : 80 cm du sol ouverture minimale de la poubelle.

- Accessoires hauteur des distributeurs de savon ou de papier, des sèche-mains électriques et autre, 90 cm du sol

- Dispositif d’appel d’urgence un dispositif d'appel d'urgence est présent sur le mur à côté de la cuvette. Il doit pouvoir être déclenché que l'on soit debout, assis ou couché. Une commande double est dès lors placée à 0,20 m et 0,90 m du sol. On privilégiera un système à tirette.

Bon de commande.

20 dispositifs d’urgence à tirette

20 colonnes de douche

20 miroirs

Robinets avec commande optique x 20

2 bars de maintien x 20

20 WC

20 laves mains

20 distributeurs de savons

20 distributeurs de papier

20 receveur de douche à l’italienne

20 WC suspendu





Normes handicapés : Sanitaires et WC

Caractéristiques générales des équipements suivant l'arrêté du 1er AOÛT 2006

, ART 11 :

- Un espace de manœuvre correspondant à un diamètre de

1 500 mm avec possibilité de demi-tour. Cet espace doit être libre de tout obstacle.

- Au droit de tout équipement, mobilier ou dispositif de commande et de service, doit exister un espace d'usage de

1300 x 800 mm

- Ces équipements doivent être utilisables par une personne en position "debout" comme "assise" et être situées à une hauteur comprise entre 900 et 1 300 mm

Cette hauteur est obligatoire pour les commandes manuelles, les dispositifs ayant trait à la sécurité des personnes ainsi que pour les fonctions nécessitant de parler, voir et entendre.

- La visibilité et la lisibilité des informations doivent être possibles en position "debout" ou "assis".

- Les supports d'information doivent être accessibles à une personne malvoyante à moins d'un mètre. La hauteur des caractères d'écriture ne peut en aucun cas être inférieure à 4,50 MM. Toutes les informations seront traduites en braille.

RAPPEL DE LA NORMEFRANÇAISE NFP99-611

Accessibilité

Est réputée accessible aux personnes handicapées à mobilité réduite toute installation offrant à ces personnes, notamment à celles qui circulent en fauteuil roulant, la possibilité de pénétrer dans l'installation, d'y circuler et d'en sortir dans les condition normales de fonctionnement, et de bénéficier de toutes les prestations offertes au public en vue desquelles cette installation a été conçue. Les systèmes d'ouverture doivent être accessibles (sans nécessité de dispositif spécifique) à une hauteur par rapport au sol de 1,10 m à 1,30 m

Dans cet esprit, il convient de tenir compte des dimensions - enveloppe du fauteuil roulant en service, qui correspondent à celles du fauteuil roulant occupé par une personne handicapée, à savoir :

- longueur : 1,25 m (encombrement des pieds compris),

- largeur : 0,75 m (encombrement des mains et des coudes compris, voir norme NF P 91-201).

REMARQUE

: Il y a lieu de noter que l'espace disponible à l'intérieur du local pour le fauteuil roulant, peut être utilisé par un usager encombré d'un chariot, d'une poussette, de bagages...

Tous les sites équipés doivent donc comprendre au moins une installation (généralement une installation simple ou un module sanitaire) accessible, indistinctement

À toutes les personnes hommes ou femmes qu'elles soient valides ou qu'elles se déplacent en fauteuil roulant, et située le long d'un cheminement lui-même accessible conformément aux prescriptions de la norme P98-350. Dans le cas, à justifier, où les contraintes de sécurité et de qualité de l'environnement induites par le choix d'un emplacement n'autorisent pas l'implantation d'un sanitaire accessible à tous, il sera possible d'implanter un sanitaire de dimensions plus réduites sous réserves que dans l'environnement proche il existe au minimum un sanitaire accessible à tous dans les mêmes conditions d'usage et de même amplitude horaire.

Les caractéristiques d'accessibilité sont fondées sur les exigences les plus fortes, c'est à dire celles qui répondent aux besoins des personnes se déplaçant en fauteuil roulant. Elles sont donc compatibles avec les exigences présentées pour les personnes valides. Dans le cas de bloc sanitaire mixte ou destiné spécifiquement à des hommes ou des femmes, chaque bloc devra comprendre au moins un sanitaire accessible à tous dans les proportions suivantes :

Hommes ou femmes :

- De 2 à 10 sanitaires : 1 doit être accessible,

- 11 et plus : 1 accessible par tranche de 10 ou fraction de 10 supplémentaires.

Les sanitaires accessibles aux personnes handicapées ne s’ajoutent pas au nombre total, de sanitaires. De ce fait, ils ne doivent pas être systématiquement réservés à l'usage de ces personnes. Adapté n'est synonyme de réservé et il convient de préserver l'usage de ces équipements en libre-service. Cuvettes L'axe de la cuvette correspondant à l'axe d'assise doit être situé à une distance de 0,50 m du fond et à 0,40 m de la paroi latérale. La hauteur d'assise des sanitaires accessibles doit être de 0,47 m +/- 0,010 m, lunette comprise. Pour les autres sanitaires, la hauteur d'assise hors lunette est de 0,39 m +/- 0,010 m.

Barres d'appui

Les barres d'appui sont fortement recommandées pour permettre un meilleur usage du lieu et apporter un supplément de sécurité. Implantation : 0,75 m du sol.

Accessoires

- les patères,

- les distributeurs de papier, sacs hygiéniques, savons, etc....

- les ouvertures de poubelles,

- les sèche-mains,

- doivent être situés entre 0,40 m et 1,30 m du sol.

- Le bas des miroirs doit être situé au maximum à 1,05 m du sol.

Bloc sanitaire simple toujours raccordable

Est composé :

- de plusieurs modules sanitaires complets raccordables

- suivant les cas : modules mixtes (pour hommes et femmes),

- modules pour hommes,

- modules pour femmes,

- de cloisons,

- d'équipements séparés : au moins un lave-mains et au moins un sèche-mains.

Bloc sanitaire complet toujours raccordable

Est composé d' :

- un bloc sanitaire simple,

- au moins un miroir,

- au moins un distributeur de savon.

REMARQUE

: L'absence de plan, permettant de poser des objets personnels, est justifiée dans un esprit de prévention d'usage détourné.

Spécification fonctionnelle Les exigences essentielles figurant dans la classification sont définies ci-après.

Elles tiennent compte des conditions courantes d'organisation et de suivi de la maintenance telles que présentées dans la norme NF P 99-650.Largeurs de passage

Les sanitaires, accessibles directement (sans espace d'entrée) de la voie publique, doivent également comporter des portes d'au moins 0,90 m de large (correspondant à une largeur utile de passage, c'est à dire libre de tout obstacle, d'au moins 0,83 m).

Si les sanitaires sont accessibles par l'intermédiaire d'un espace donnant sur la voie publique, cet espace doit présenter une profondeur de 1,40 m et une porte de largeur d'au moins 0,90 m. Les portes des sanitaires doivent avoir une largeur d'au moins

0,80 m (correspondant à une largeur utile de passage c'est à dire largeur libre de tout obstacle, d'au moins 0,77 m).Si les sanitaires sont implantés en batterie, chacun d'eux doit s'ouvrir sur un couloir de largeur au moins égale à 1,40 m, ce couloir lui-même étant accessible de la voirie par une porte d'une largeur au moins égale à 0,90 m.

Pour assurer la sécurité de l'usager, les portes de chacun des sanitaires comportant un réceptacle ne doivent pas débattre à l'intérieur et doivent pouvoir être verrouillées de l'intérieur. Dans tous les cas, elles seront débrouillable de l'extérieur et uniquement à l'aide d'un outil spécifique.

Surfaces - Aires d'utilisation - Aire de manœuvre

La surface minimale des sanitaires accessibles comportant un réceptacle doit être conforme aux valeurs minimales présentées, c'est à dire 1,40 m x 1,80 m, en respectant les dispositions internes indiquées sur une profondeur de 1,30 m mesurée à partir du fond du local.

17 vues3 commentaires