Rechercher
  • Plombier 974 à la Réunion

Plombier 974 Réunion : Informations sur la plomberie pour les réseaux intérieurs d’alimentation.


Les réseaux intérieurs d’alimentation

Mise en situation

Objectif : Etre capable de sélectionner le réseau d’alimentation le plus adapté en fonction de la demande du maitre d’ouvrage (client).

On vous demande :

1) Définir les types de réseaux de distribution intérieure d’eau potable.

2) Définir les systèmes anti-pollution sur le réseau intérieur d’eau potable.

3) Choisir le réseau de distribution.

4) Choisir un appareil anti-pollution.

5) Effectuer la mise en service du réseau intérieur d’eau potable.

6) Dimensionner une installation individuelle.

On vous donne :

- Le plan du pavillon.

- Un extrait de la documentation technique des organes anti-pollution et organes de réglages.

- Un tableau et un abaque extrait du DTU.

On exige :

- Le choix du réseau et sont tracer correct.

- L’implantation des accessoires est correcte.

- Les normes et décrets anti-pollution sont respectés.

Le réseau permet de véhiculer l’eau potable de la réserve aux usagers, les moyens utilisés pour la distribution sont généralement par réservoir.

Aérien : écoulement par gravité.

Souterrain : pompe.

Le réseau ramifié :


Installé en zone de faible densité humaine.

L’eau circule dans les deux sens.

Régularité du débit non assuré.

Arrêt complet de l’installation en cas d’intervention sur le réseau.

Coût de l’installation faible.

Le réseau maillé :


Installé en zone de forte densité.

L’eau circule dans les deux sens.

Régularité du débit constant par l’utilisation de réservoir tampons.

Arrêt localisé en cas d’intervention sur le réseau.

Trajet des réseaux :

Les canalisations sont enterrées passant dans divers endroits, exemple :

Sous la chaussée. En tranchées multi-services.

Sous trottoirs. Dans les égouts visitables (PARIS).

Les différents types de réseaux d’alimentation en eau potable sont :

Alimentation directe :


Fréquemment utilisé pour les pavillons ou les petits immeubles individuels.

Ceinture basse :

Ceinture bouclée :

Ceinture haute :

Ceinture haute bouclée :

Ceinture haute et basse bouclées :


Nourrisse en cave :

La prise en charge :

La prise en charge s’effectue sur le réseau public, la demande de branchement se fait auprès de la compagnie des eaux et un contrôle sanitaire est effectué par le service des recherches.

Exemple de colliers de prise en charge.

Le branchement : Le branchement d’eau général permet d’amener l’eau de la concession distributrice sur l’appareil de mesure ou d’arrêt général.

Légende du branchement individuel :

1) Robinet avant compteur :


2) Compteur d’eau :

Volume en m3 Volume en litre Volume en m

Compteur volumétrique Compteur à vitesse


Le compteur volumétrique :

Il est constitué par un moteur hydraulique fonctionnant à l’inverse des pompes. Il enregistre le nombre de remplissage d’une cavité déterminée.

Le compteur à vitesse

Il enregistre le nombre de tours d’une turbine dont la vitesse est proportionnelle à celle du débit.

3) Robinet après compteur :


4) filtre à tamis :


Son rôle:

Filtrer les impuretés en suspensions dans l’eau. Le filtre possède une flèche gravé sur le corps indiquant le sens de l’eau. Il se place juste devant le disconnecteur.

5) Clapet antipollution : (Anti-retour)

Il permet d’éviter le retour d’eau de l’installation vers le réseau public en cas de coupure d’eau, ce qui évite la pollution du réseau public. Il est composé d’un clapet de non-retour et de deux purges.


Ou disconnecteur


Son fonctionnement:

Le disconnecteur comporte deux clapets de non-retour et une soupape de décharge. En cas de surpression ou de dépression accidentelle, les clapets se ferment et empêchent donc le retour des eaux. C’est alors que la soupape s’ouvre et libère les fluides vers l’égout.

6) Robinet d’arrêt :

7) Réducteur de pression :


Son rôle:

Contrôler et modifier la pression d’eau dans les canalisations.

Le réducteur de pression se pose généralement à l’intérieur de l’habitation ou du local technique. Il est placé sur l’arrivée d’eau générale. Il permet de maintenir une pression constante : 3 bars (D.T.U).

8) l’anti-bélier:


On place l’anti-bélier au point le plus haut de l’installation, c’est-à-dire en bout de colonne montante.

Son rôle : il permet d’éviter des bruits désagréables par sa soudaineté qui est lié à la fermeture brutale d’un robinet qui crée en s’arrêtant une force vive qui provoque un coup de bélier d’où l’obligation d’installer un anti-bélier en fin de colonne ou à proximité des appareils sanitaires.

Qu’est-ce qu’un coup de bélier ?

Ils existent deux types de coup de bélier :

Les vibratoires : vibrations des pièces mal ajustées, d’un robinet, canalisations mal fixer etc...

Les Instantanés : fermeture brusque d’un robinet etc.….

Mise en service des réseaux d’alimentation.

- Rinçage des réseaux 20 fois le volume d’eau.

- Essais d’étanchéité remplissage et purge pression 1,1 fois Pression max fonctionnement.

- Mode opératoire selon matériaux, essais de fonctionnement appareils séparément.

- Dispositifs de production et distribution collective d’ECS.

- Désinfection des réseaux si demandée, équilibrage des réseaux bouclés ECS.

La règle de calcul pour le débit probable des installations individuelles :

Lorsque le nombre d’appareils donne un total de coefficient inférieur à 15, la formule n’est pas utilisée. Nous préférons utiliser le nombre d’unités


Vitesses de passage dans les canalisations à l’intérieur des bâtiments

La vitesse à prendre en considération pour le calcul des diamètres selon la méthode générale est de :


2 m/s pour les canalisations en sous-sol, vides sanitaires ou locaux techniques.

1,5 m/s pour les colonnes montantes.


A noter que pour des petites installations, ces vitesses limites de passage sont nettement trop élevées parce que les Perte de charge par mètre vont dépasser les limites acceptables.

Inconvénients des vitesses trop faibles et bras morts

Stagnation et formation de dépôts ; développement bactérien ; désagrément pour le consommateur (eaux colorées, mauvais goût...) ; risques sanitaires (présence de métaux, germes, ...)

Inconvénients des vitesses trop élevées

Bruits : augmentation de l'effet "coup de bélier" ; usure prématurée des installations ; dégradation de la qualité de l'eau par "ramonage" des tuyauteries (particules de plomb, de cuivre

Application :

Eau froide sanitaire.

-Tracer l’installation.

-Déterminer le diamètre d’alimentation de chaque appareil.

-Calculer le coefficient total des appareils.

-Déterminer le diamètre d’alimentation générale du pavillon.

1 baignoire coef 3 1 douche coef 2 2 wc coef 1

4 vasques coef 6 1 évier coef 2.5 total : 14.5 diamètre Int : 20 mm

6 vues